26.07.2014

C'était il y a deux ans

154064_dscn1452.jpg

Le  dimanche 22 juillet 2012 en fin d'après midi, après une vingtaine de départs de feu dans les P.O, un incendie, dû à un mégot, démarrait au Perthus espagnol. Un autre avait déjà fait une victime à Port Bou.
154257_perthusbis.jpg
Ce n'est que 3 jours plus tard, après trois décès et 17 000 hectares ravagés que les 1400 pompiers espagnols et français, les 300 gardes forestiers et la flottille de Canadairs (qui deux jours durant a survolé Sorède) ont eu raison de ce gigantesque incendie dû à l'incivisme et à la bêtise humaine.
154441_pompiers.jpg
Le pays catalan avait connu une de ses plus grandes tragédies naturelles.

Mais on continue à voir des irresponsables jeter un mégot allumé par la portière, à rencontrer dans les massifs forestiers des gens qui fument, à voir des écobuages sauvages, à voir des barbecues et grillades-party dans une nature aride et desséchée. Ne laissez pas faire !

Et pendant ce temps là, des hommes et des femmes luttent toujours pour reconstruire une vie que le feu leur a volée. Car ne soyons pas naïfs, la solidarité n'a qu'un temps et on ne sait jamais très bien, en bout de chaine, si partage il y a et s'il est équitable.

shapeimage_2.pngAnne, de Cantallops, m'a téléphoné ce samedi 26 juillet, deux ans jour pour jour, après sa sortie de ce monstrueux incendie catalan qui a ravagé son exploitation. Elle a tout perdu, maison, ferme, animaux. J'ai été sensible à son envie de se battre, son courage mais aussi à la détresse qui reste en elle, à sa rancœur devant les détournements d'une solidarité qui aurait dû l'atteindre.

Vous pouvez suivre son histoire depuis ce 22 juillet 2012 en vous connectant sur le site
www.lesoubliesdufeu.com ou en cliquant ici .
Peut-être pourrez-vous l'aider ou vous apercevoir qu'un de vos amis pourrait le faire.

Cantallops, c'est à deux pas de La Jonquera avec qui nous avons une frontière commune. Bref c'est chez nous ou presque !

20:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : incendies |  Facebook | |

30.05.2014

Carnet de voyage : Les Marquises

P2040742 (Copier).JPG

Les Marquises : un archipel français à 1500 km au nord-est de Tahiti, 9° 47' de latitude sud, 12 îles dont 6 sont habitées, La Terre des Hommes comme l'appellent les Polynésiens, berceau originel du triangle de la Polynésie (Hawaï, île de Pâques, Nouvelle Zélande), pas ou peu de touristes, des fleurs, des fruits, des animaux en liberté (chevaux, poules, coqs, bovins, chèvres, cochons), une faune et flore endémiques exceptionnelles, des marquisiens accueillants  fiers et respectueux de leur culture et de leurs traditions et toujours prêts à aider et rendre service, des hommes et des femmes qui honorent et mettent en valeur des paysages de rêve bercés par l'océan.

Hiva Oa, à mon avis l'île la plus attachante, a accueilli Paul Gauguin et Jacques Brel, ils y reposent. Cette île, cet archipel m'ont fasciné et je ne peux m'empêcher de vous le faire savoir.
Lisez ce que Brel en a dit, c'est parfait, on y est.
Je ne croyais pas au Paradis, j'avais tort : il est à Hiva Oa.

P2040629 (Copier).JPGIls parlent de la mort comme tu parles d´un fruit
Ils regardent la mer comme tu regardes un puits
Les femmes sont lascives au soleil redouté
Et s´il n´y a pas d´hiver, cela n´est pas l´été
La pluie est traversière, elle bat de grain en grain
Quelques vieux chevaux blancs qui fredonnent Gauguin
Et par manque de brise, le temps s´immobilise
Aux Marquises

Du soir, montent des feux et des points de silence
Qui vont s´élargissant, et la lune s´avance
Et la mer se déchire, infiniment brisée
Par des rochers qui prirent des prénoms affolés
Et puis, plus loin, des chiens, des chants de repentance
Et quelques pas de deux et quelques pas de danse
Et la nuit est soumise et l´alizé se brise
Aux Marquises
P2040633 (Copier).JPG
Le rire est dans le cœur, le mot dans le regard
Le cœur est voyageur, l´avenir est au hasard
Et passent des cocotiers qui écrivent des chants d´amour
Que les sœurs d´alentour ignorent d´ignorer
Les pirogues s´en vont, les pirogues s´en viennent
Et mes souvenirs deviennent ce que les vieux en font
Veux-tu que je te dise : gémir n´est pas de mise
Aux Marquises

Cliquer ici pour près de 4 minutes de poésie

Voir aussi ce film de National Geographic (en anglais)

P2040711 (Copier).JPG

06:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

24.05.2014

Résultats des élections

moorea.jpgDemain, dimanche 25 mai, se dérouleront les élections européennes. N'oubliez pas de vous munir d'une pièce d'identité valide pour voter.

Ce blog met en général les résultats des élections en ligne dès 20  heures. Mais pour les élections européennes, il faudra peut-être attendre la fermeture de tous les bureaux de vote d'Europe et notamment des italiens à 23 heures. Seules des estimations peuvent être publiées avant 23 heures sous peines de poursuites.
 
Les blogs de l'Indépendant ont reçu consigne d'attendre  que l'Indépendant lui-même mette en ligne les premiers résultats pour faire de même, (vraisemblablement aux premières heures de lundi) afin d'être sûr de ne pas enfreindre la loi.

Par ailleurs votre correspondant ne sera pas sur place. J'ai d'ailleurs voté par procuration.
Avec 12 heures de décalage horaire entre Papeete et Sorède, il me faudra avoir l'information envoyée par un collègue ou la mairie avant 11 heures du matin, heure locale, et une connexion Internet opérationnelle pour mettre ce blog à jour.

Je demande donc votre indulgence si mes vacances dans en Polynésie française perturbent quelque peu votre information.

07:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : élections |  Facebook | |

01.05.2014

La réflexion du jour et le dicton du jour

fete_travail.jpgC'est le 1er Mai et donc la fête à qui ?

Extrait du Blog de Ryko M.

- Mais... on ne dit plus Travailleurs, c'est "hase bine", ringard, archaïque... Aujourd'hui on dit SALARIÉS.

- Oui mais, salarié, ça ne veut pas dire travailleur. Il y a des gens payés à rien foutre et d'autres qui travaillent pour pas un rond. En bref, un salarié n'est pas forcément un travailleur, un esclave est un travailleur non salarié.

- CQFD.

Le dicton du jour :
Quand on ne travaillera plus le lendemain des jours de repos, la fatigue sera vaincue

07:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Bienvenue au mois de mai

muguet1.jpgVotre correspondant est heureux, en ce 1er mai, de vous offrir ce brin de muguet.

Qu'il vous porte bonheur !

06:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

04.04.2014

Le français ou la langue de Molière.

français

On a annoncé à la télévision que les américains aimaient de plus en plus la langue de Molière.
Un exemple que l'on pourrait entendre dans notre télévision lors d'une retransmission sportive :

Le staff a fait un burn out quand la box en mode Wifi connecté au smartphone a eu un bug dans le money-time du tie break du 3e set et que le tennisman faisait son show parce que l'arbitre avait crié Out sur un passing shot !
Pire que louper un corner ou un penalty au football ou un drop au rugby. Attitude un peu border line non ?

Molière, avouez que c'est beau, quand même !!!

français

07:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : français |  Facebook | |

02.04.2014

Le trottilib

trotinette4.jpgpecheur.jpgDans l'article d'hier, sur le Trottilib, nous avons oublié de préciser que l'engin était muni d'un support pour canne à pêche, accessoire particulièrement utile le premier avril, date de  son inauguration en 2015.

07:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |