04.03.2015

Chacun son boulot !

ambulance.jpgUn habitant de Sorède, handicapé des jambes, a dû subir, à la clinique St Pierre de Perpignan, une séance de chimiothérapie (1 heure environ) suivie d'une séance de radiothérapie ( 15 min environ). Le trajet Sorède-Clinique s'est fait avec une  ambulance sorédienne, départ de Sorède  à 7 h 50.

Entre le service Chimiothérapie et le service Radiothérapie de la clinique il y a une route interne à traverser soit  20 et 30 mètres. Pour traverser cette route on a fait appel à l'ambulance sorédienne car, dit-on à la clinique, les attributions de la clinique ne permettent pas le transfert d'un patient d'un service à l'autre et il n'y a pas de brancardier disponible.

Résultat 3/4 d'heure attente pour le patient le temps du déplacement de l'ambulance sorédienne de Sorède à St Pierre pour traverser la voie privée de la clinique.
Le patient (car il a vraiment patienté !) est revenu fatigué chez lui à Sorède à 12 h 30.  (périple de 4 h 40 pour 1 h 15 de soins). Et même topo les 2 jours à suivre (un cycle de chimio dure 3 jours).

Il parait qu'il y a un trou à la Sécu. Ce n'est pas ce type de comportement d'une clinique privée qui aidera à le combler !

Commentaires

j'ai mis un lien sur mon blog http://brefinfodemontesquieu.blogs.lindependant.com/

Écrit par : MV | 05.03.2015

Les commentaires sont fermés.