23.12.2014

Le plan de déplacements révélé

voirie

P2070423.JPGEn réunion publique mi-décembre, le maire Yves Porteix et son adjoint Bernard Massines ont présenté devant 45 personnes le plan de déplacements qui entrera en vigueur le 1er février 2015, présentation suivie d'un débat où chacun a pu s'exprimer.
P2070425.JPG
Axé sur la sécurité des piétons, cyclistes puis automobilistes, ce plan de circulation fait converger, grâce à des voies mises en sens unique, les divers quartiers vers le centre du village et ses commerces.
La rue du Campet reste la seule voie stratégique en double sens pour l'instant mais en face la rue de la Coscolleda  sera en sens unique.

Nombre de voies en sens unique pour les voitures accepteront les cyclistes dans les deux sens.

Si pratiquement tout le village (en jaune sur la carte) sera en zone 30 (limitée à 30 km/h et priorité à droite, piétons prioritaires), les abords des écoles seront en zone de rencontre limitée à 20 km/h.

P2070430.JPGSur la rive Est, la rue du Mas del Rost sera en sens unique de la rivière jusqu'à la rue du Roc du Midi. Cette dernière voie et la rue de l'oasis restent les voies de liaison avec la route d'Argelès ce qui, d'ailleurs, fait débat chez les habitants de ce quartier.

Quelques panneaux Stop donnant priorité à la route d'Argelès feront dérogation au principe de la priorité à droite de la zone 30, ce qui fait également débat chez les riverains. La visibilité n'étant pas bonne aux endroits choisis, un Stop peut s'avérer plus dangereux que la priorité à droite.

Les élus ont insisté sur le stationnement des véhicules qui devra se faire sur les zones matérialisées (le trottoir et la chaussée devant une habitation restent du domaine public) et, pour faire respecter ce principe, une politique d'avertissement puis de répression par PV sera développée.

Pour ralentir les véhicules les chicanes et coussins berlinois sont une solution acceptée par beaucoup de sorédiens à condition que ce soit pas en face de chez eux d'où problème évident de mise en œuvre en raison de ce "Oui mais chez les autres".

Enfin le maire a conclu cette réunion en rappelant que si chacun respectait strictement le code de la route, ce type de mesures coercitives ou non n'aurait pas de raisons d'être. La vraie citoyenneté et le civisme de tous n'est pas encore pour demain !

voirie

Plan détaillé du village (les rues du Campet et de la Coscolleda ne devraient pas être en bleu)

Les commentaires sont fermés.