30.05.2014

Carnet de voyage : Les Marquises

P2040742 (Copier).JPG

Les Marquises : un archipel français à 1500 km au nord-est de Tahiti, 9° 47' de latitude sud, 12 îles dont 6 sont habitées, La Terre des Hommes comme l'appellent les Polynésiens, berceau originel du triangle de la Polynésie (Hawaï, île de Pâques, Nouvelle Zélande), pas ou peu de touristes, des fleurs, des fruits, des animaux en liberté (chevaux, poules, coqs, bovins, chèvres, cochons), une faune et flore endémiques exceptionnelles, des marquisiens accueillants  fiers et respectueux de leur culture et de leurs traditions et toujours prêts à aider et rendre service, des hommes et des femmes qui honorent et mettent en valeur des paysages de rêve bercés par l'océan.

Hiva Oa, à mon avis l'île la plus attachante, a accueilli Paul Gauguin et Jacques Brel, ils y reposent. Cette île, cet archipel m'ont fasciné et je ne peux m'empêcher de vous le faire savoir.
Lisez ce que Brel en a dit, c'est parfait, on y est.
Je ne croyais pas au Paradis, j'avais tort : il est à Hiva Oa.

P2040629 (Copier).JPGIls parlent de la mort comme tu parles d´un fruit
Ils regardent la mer comme tu regardes un puits
Les femmes sont lascives au soleil redouté
Et s´il n´y a pas d´hiver, cela n´est pas l´été
La pluie est traversière, elle bat de grain en grain
Quelques vieux chevaux blancs qui fredonnent Gauguin
Et par manque de brise, le temps s´immobilise
Aux Marquises

Du soir, montent des feux et des points de silence
Qui vont s´élargissant, et la lune s´avance
Et la mer se déchire, infiniment brisée
Par des rochers qui prirent des prénoms affolés
Et puis, plus loin, des chiens, des chants de repentance
Et quelques pas de deux et quelques pas de danse
Et la nuit est soumise et l´alizé se brise
Aux Marquises
P2040633 (Copier).JPG
Le rire est dans le cœur, le mot dans le regard
Le cœur est voyageur, l´avenir est au hasard
Et passent des cocotiers qui écrivent des chants d´amour
Que les sœurs d´alentour ignorent d´ignorer
Les pirogues s´en vont, les pirogues s´en viennent
Et mes souvenirs deviennent ce que les vieux en font
Veux-tu que je te dise : gémir n´est pas de mise
Aux Marquises

Cliquer ici pour près de 4 minutes de poésie

Voir aussi ce film de National Geographic (en anglais)

P2040711 (Copier).JPG

06:38 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.