29.05.2014

Le sorèdien Thomas Rey, champion du Roussillon

THOMAS REY 005.JPG

Natif de Perpignan, habitant à Sorède, Thomas Rey, 15 ans (et 1,8-! ) a été le 18 mai à Prades, sacré champion du Roussillon, dans la catégorie Junior, en « triplette ». Il avait pour coéquipiers Alexandre Pull et Manuel Llassat.

Les 23 et 24 août prochains, il se rendra à Soustons, près de Dax (Landes), pour participer aux championnats de France de pétanque... treize ans après sa maman, Sylvie, qui s'y était rendue pour la finale française en « doublette ». 

Il ne reste plus qu'à croiser les doigts afin que ce « 13 » soit le porte-bonheur de toute une famille passionnée de pétanque. Thomas a d'ailleurs déjà participé à trois reprises à des championnats de France, ce qui, en dépit de son très jeune âge, lui procure indéniablement une certaine confiance en soi.

Élève au lycée Pablo Picasso de Perpignan, Thomas dit être un joueur de pétanque « depuis l'âge de 5 ans... J'ai suivi mes parents, car c'est avec eux que j'ai appris ». Sylvie, sa maman, et Christian, son père, l'y ont toujours encouragé. Désormais, c'est de ses propres ailes qu'il vole de critériums en podiums. Et de parcours en concours, le jeune homme progresse spectaculairement dans son jeu de main et de tête, affichant un palmarès, un bel esprit d'équipe avec un comportement exemplaire.

Sportif dans l'âme et le physique, Thomas pratique également le football (au sein du club de l'Entente des Albères), mais c'est bien sur les terrains de boules qu'il a appris quelques valeurs, comme le respect d'autrui dans la compétition, et qu'il s'est forgé un caractère fondé sur « le calme, la patience, la sérénité... et l'adresse ».

Rappelons qu'au sein de l'arrondissement de la sous-préfecture de Céret, c'est à Sorède (avec près d'une centaine de licenciés... sur 3 100 habitants ! ), Banyuls-sur-Mer et Argelès-sur-Mer que se trouvent les trois grands clubs roussillonnais de pétanque.

 

07:00 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pétanque |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.