05.05.2014

Auprès de mon arbre ....

nature

Brassens chantait, à propos de son copain le chêne, "Auprès de mon arbre je vivais heureux, j' aurai jamais dû le quitter des yeux ...".
nature
A priori, à Sorède, les chênes ne sont pas copains avec tout le monde et certains les ont quittés des yeux et hélas, les dégâts sont là.
Chemin de l'Aranyo, en face de la traverse de ND du château, un talus verdoyant longe un ruisseau souvent à sec. De nombreux chênes agrémentent le talus, arbres souvent à deux troncs jumeaux.

Et près d'une dizaine d'arbres ont été coupés à ras. Sur 3 ou 4 souches, un copain des chênes a écrit "Pourquoi m'a-t-on coupé ?", et sur une souche une réponse triviale a été apportée puis rendue illisible.

natureIl faut savoir, parfois, sacrifier un arbre pour permettre à ses voisins de s'épanouir, il faut régulièrement élaguer (l'homme va bien chez le coiffeur !). Mais ici, la justification saine est difficile à trouver.

Antoine de Saint Exupéry a dit :
" La mort du jardinier n'est rien qui lèse un arbre.
Mais si tu menaces l'arbre, alors meurt deux fois le jardinier".

nature

Il est vieux mais en pleine forme. Un homme l'a peut être déjà condamné.

07:04 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.