17.03.2014

Elections : quelques chiffres significatifs

électionsLes P.O comportent 226 communes.

Quinze communes de plus de 1000 habitants n'auront dimanche 23 mars qu'une seule liste.
Ce sont Arles sur Tech, Corbère les Cabanes, Fourques, Ille sur Têt, Ortaffa, Pézilla la rivière, Pollestres, Ria-Sirach, Saillagouse, Saint Jean Pla de Corts, Sorède, Thuir, Toulouges, Villelongue dels monts, Villemolaque.
Par ailleurs, pour les communes de moins de 1000 habitants, 62 communes verront tous les candidats élus (en voir la liste dans l'Indépendant du 8 mars).

Ce n'est pas parce que le résultat est acquis qu'il ne faut pas aller voter, au contraire : une forte participation avec une partition de bulletins valides ou de bulletins blancs et nuls donnera un signal fort dans un sens ou dans l'autre aux élus d'office. Et dans les communes de moins de 1000 habitants il faut en plus  25% des inscrits.
Et puis, celui qui n'ira pas voter n'aura d'autre choix que de se taire durant le mandat car il se sera disqualifié.

Inversement certaines communes proposeront jusqu'à 6 listes et même 9 pour Perpignan, un record ! Des seconds tours assurés ?

Il y aura 7 414 candidats soit 1 pour 60 habitants et 1 pour 48 électeurs !

Dans de nombreuses communes, des candidats européens avec ou sans la double nationalité sont présents sur les listes. C'est le cas à Sorède ( 23 sièges, 23 candidats, un Britannique et une Allemande) et aussi à Fosse (7 sièges, 7 candidats dont un Allemand et un Britannique). L'Europe est en marche.

A l'issue du scrutin 3 360 conseillers municipaux et 550 conseillers communautaires seront élus, 4054 candidats resteront sur le carreau et bien sûr il y aura, ensuite, 226 maires.

Les commentaires sont fermés.