25.11.2013

L'énigme de la carrière

P2020913.JPG

P2020909.JPGLes promenades dans les Albères réservent parfois des surprises. Roland Bartoli vient d'en avoir une de taille.

Vallée de l'Orry, à 1 ou 2 km après la barrière d'accès du haut de la Vallée Heureuse, il a trouvé un site curieux dont personne n'a de souvenir.
Sur la droite en montant, après quelques dizaines de mètres de grimpette dans les taillis, apparaît un mur en pierres sèches de très bonne facture : jolies pierres bien taillées, montage de qualité d'une hauteur de 1 à 2m sur une longueur d'une dizaine de mètres.
P2020911.JPGEn grimpant sur ce mur on découvre une réserve de pierres taillées sur une largeur de 2 à 3m.
P2020919.JPGEn continuant la grimpette, on trouve un vieux câble, ce qui fait penser à un transporteur de grumes puisqu'il en existait un jadis à La Fargue.
En grimpant encore on trouve un très gros rocher percé comme un emmenthal et dont certains trous portent encore des coins métalliques destinés peut-être à éclater la pierre.
P2020918.JPGOn y trouve également deux arceaux métalliques qui font penser à une roue pour câble.
Roland Bartoli a trouvé, à proximité, un chariot qu'il a descendu au village et qui pourrait accréditer la piste d'une machinerie transporteuse.

P2020920.JPGBizarre de trouver dans des taillis, sans trace de chemin d'accès, tous ces vestiges.
Nos anciens n'en ont pas le souvenir, on n'a trouvé pour l'instant aucun écrit qui en parle.
Des lecteurs de ce blog ont peut-être des informations que Roland Bartoli et l'association Pastor seraient heureux d'avoir (cliquer ici pour envoyer un mail à Pastor).

P2020922.JPGCes vestiges se situent à droite en montant mais juste avant, à gauche, à 50m de la piste, dans les taillis on trouve les fondations en pierres d'un bâtiment qui pourrait dater du Moyen-âge : abri forestier, écurie ou ...?

On en trouve des choses dans nos Albères !

NB : Désolé d'avoir vu des fautes d'orthographe dans l'article du journal papier samedi : ce sont des coquilles de la rédaction comme il en arrive parfois et sans que l'auteur n'en soit responsable.

albères

07:00 Publié dans Patrimoine | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : albères |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.