04.01.2012

L'Etat de catastrophe naturelle reconnu pour 21 communes sinistrées dont Sorède

 

P1110443.JPG

Les inondations et coulées de boues qui ont atteint les Pyrénées-Orientales, les 19, 20 et 21 novembre dernier, entraînant de lourds dégâts, seront pris en compte par les assurances pour 21 communes sur les 23 dossiers présentés. Grâce à une procédure accélérée déclenchée par la préfecture, la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle a en effet été mise en oeuvre très rapidement.

La preuve par l'arrêté interministériel du 27 décembre 2011, publié au Journal Officiel du 3 janvier 2012 et qui liste villes et villages concernés : Argelès-sur-mer, bages, Banyuls-sur-mer, Canet-en-Roussillon, Cerbère, Collioure, Laroque-des-Albères, les Cluses, Montescot, Palau-del-Vidre, Perpignan, Pia, Pollestres, Port-Vendres, Saint-André, Saint-Nazaire, Saint-Génis des Fontaines, Salses le Château, Sorède, Théza et Toulouges.

Ici et là, les assurés sinistrés doivent, rappelons-le, adresser à leur compagnie d'assurance, dans le délai maximum des dix jours, un état de leurs pertes. A l'exception, bien entendu, de ceux qui l'ont fait sur le moment.

 En échange, l'assureur procèdera alors à l'indemnisation dans les trois mois. sachant que légalement une provision sur les indemnités dues au titre de garantie doit être versée aux intéressés sous deux mois.

L'Indépendant du 4 janvier 2012 (page 5).

Les commentaires sont fermés.