18.10.2011

La forêt assassinée par son protecteur.

Un lecteur écrit à L'Indépendant

Lors d’une marche récente dans la forêt de SOREDE, j’ai pu contempler un spectacle de désolation. En effet, au « Correc de la Siureda », là où se dressait une magnifique forêt de chênes verts, il n’y a plus un seul arbre debout mais un monceau de branches éparses. A la vue de ce spectacle, j’ai senti la colère monter en moi, une colère froide dirigée contre les auteurs irresponsables de ce massacre du milieu naturel qui avaient pratiqué une « coupe rase » dans une forêt de chênes. Si cette technique est concevable dans les bois de châtaigniers car ces arbres donnent rapidement de nombreux rejets (il suffit ensuite de sélectionner les plus beaux pour que la forêt se régénère), il n’en est pas de même pour le chêne dont la croissance prend beaucoup de temps.

Quelques jours plus tard, j’ai appris incidemment que l’Office National des Forêts (O.N.F) avait donné l’autorisation de pratiquer une «coupe rase ». Dans mon esprit, l’Office National des Forêts est chargé de la gestion, responsable bien sûr, de la forêt française. Pour en être sûr, j’ai consulté le site O.N.F sur « Wikipédia » où j’ai lu : « l’ONF a en partie succédé à l’Administration des Eaux et Forêts créée en 1291 par le roi Philippe Le Bel. Ses missions sont : la gestion des forêts publiques, la production de bois, l’accueil du public en forêt, la protection du territoire (dunes littorales etc…) et la protection de la forêt et des milieux naturels ». Fermez le ban ! Quel protecteur ! que celui qui assassine littéralement une forêt pour des raisons liées très vraisemblablement à la sacro-sainte rentabilité si chère à certains ! Qu’en pensent nos élus et les Sorédiens ?

Roger GAUZE - SOREDE

Commentaires

Bien vu ami inconnu, la foret de Pirou, dans la manche, subi régulièrement le même sort, il est vrai que quelques pins maritimes en plus ou en moins n'ont pas d'importance, et que dire des restes d'ébranchage qui demeurent sur place" pour enrichir la biodiversité". Cette foret comme la votre est hélas défigurée, et ne donnent plus l'envie de s'y promener. . "HONTE A L'ONF".

Écrit par : moitier | 04.07.2013

Les commentaires sont fermés.